Bannière ESG Centre d'entrepreneuriat ESG UQAM
Centre d'entrepreneuriat

Autres parutions du Centre

QUELLE FORME JURIDIQUE CHOISIR POUR VOTRE ENTREPRISE ? (inc, enr, SENC, COOP, OSBL...)

Boussole entrepreneuriale

 

Une fois que vous avez décidé de vous lancer en affaires, plusieurs  décisions s’imposent maintenant à vous. Parmi celles-ci, il y a le choix de la forme juridique pour votre entreprise. Effectivement, choisir la forme juridique qui convient le mieux à votre projet pourrait avoir un impact majeur sur votre entreprise et sur le mode de gestion que vous aurez. Plusieurs facteurs sont à prendre en considération, par exemple : désirez-vous travailler seul ou avec des associés? Dans quels champs d’activité? Quels sont les risques financiers associés à ce domaine? Quels sont les revenus attendus? Etc.

Voici donc une brève présentation des cinq principales formes juridiques qui existent au Québec avec quelques-uns des avantages et inconvénients reliés à chacune.

(*Ces informations sont tirées du site Internet du Registraire des entreprises du Québec : http://www.registreentreprises.gouv.qc.ca/fr/demarrer/differentes-formes-juridiques/)

 

Société par actions (incorporée / Inc.) : 

Une société par actions (aussi appelée compagnie ou personne morale) est une entité juridique distincte. À ce titre, elle détient des droits et des obligations qui lui sont propres.

Une société par actions a pour but d'exploiter une entreprise afin de réaliser des bénéfices qui seront répartis, s'il y a lieu, entre ses actionnaires.

Avantages:

  • Existence distincte de celle de ses actionnaires
  • Continuité de l’entreprise en cas de décès du propriétaire
  • Meilleures sources de financement

Inconvénients:

  • Constitution juridique dispendieuse
  • Plus de complexité au niveau comptabilité
  • Établissement d’une convention entre actionnaires

Entreprise individuelle exploitée par une personne physique (enregistrée /Enr.) :

Il s’agit d’une entreprise à propriétaire unique, qui est exploitée par une seule personne que l’on appelle souvent travailleur autonome  ou  travailleur  indépendant.

Une telle entreprise n’a pas d’existence juridique distincte de son propriétaire et n’a ni personnalité juridique ni patrimoine distincts.

Bref, lorsqu’une personne physique exploite une entreprise individuelle, on dit souvent qu’elle « travaille à son compte ». De plus, comme cette personne est la seule propriétaire de l’entreprise, c’est elle qui en retire tous les profits et qui en subit toutes les pertes, s’il y a lieu.

Avantages:

  • Frais d’établissement minimes
  • Déduction des frais d’entreprise de ses sources revenus

Inconvénients:

  • Responsabilité financière illimitée
  • Financement limité
  • Le décès du propriétaire entraîne la dissolution de l’entreprise

Société en nom collectif (S.E.N.C.) :

Une société en nom collectif est un groupement de personnes, appelées  associés, qui conviennent, dans un esprit de collaboration, d'exercer une activité commune. Les associés d’une société en nom collectif ont pour but d'exploiter une entreprise, d'y contribuer par la mise en commun de biens, de connaissances ou d'activités et de partager entre eux les bénéfices pécuniaires et les pertes qui en résultent.

Il peut s'agir, par exemple, de bureaux de professionnels (avocats, notaires, dentistes, etc.).

Avantages:

  • Constitution facile et peu coûteuse
  • Pertes déductibles dans la déclaration d’impôt du particulier

Inconvénients:

  • Chaque associé est solidairement responsable des dettes et obligations de l’entreprise
  • Contrat entre sociétaires à rédiger
  • Impôt au taux du particulier

Coopérative (COOP) :

Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels communs et qui, en vue d'y répondre, s'associent pour exploiter une entreprise conformément aux règles d'action coopérative.

Il s’agit d’une personne morale distincte de ses membres. La responsabilité de ceux-ci est limitée à la valeur des parts qu'ils ont souscrites.

Avantages:

  • Versement sous forme de ristourne
  • Responsabilité limitée du membre
  • Avantages fiscaux

Inconvénients:

  • Formés d’au moins trois personnes membres
  • Obligation de constituer une réserve
  • Le paiement d’un intérêt  sur le capital social est limité
  • Le membre n’a qu’une seule voix

Organisme sans but lucratif (OSBL) :

Une personne morale sans but lucratif est un groupement de personnes qui exerce des activités sans but lucratif dans les domaines culturel, social, philanthropique, national, patriotique, religieux, charitable, scientifique, artistique, professionnel, athlétique, sportif, éducatif ou autres.

Caractéristiques d’une personne morale sans but lucratif :

  • elle a une existence distincte de celle de ses membres;
  • elle a son propre nom, un domicile et des biens;
  • elle a des droits et assume des obligations et des responsabilités;
  • elle signe des contrats par l’entremise de ses administrateurs;
  • elle peut intenter des poursuites ou être poursuivie au même titre qu'une personne physique;
  • elle n'a pas de capital-actions et ses membres n'encourent aucune responsabilité à l’égard de celle-ci.

Avantages et inconvénients: sensiblement les mêmes que pour la COOP.

 

Pour vous accompagner dans votre choix, voici un outil interactif qui vous aidera à entreprendre une réflexion sur vos motivations, vos intérêts et vos valeurs et ainsi à découvrir la forme juridique qui pourrait le mieux vous convenir : la Boussole entrepreneuriale mise au point par le Réseau de la coopération du travail du Québec http://www.boussoleentrepreneuriale.com/. Vous y trouverez aussi de nombreuses ressources externes concernant l’entrepreneuriat.

 

Enfin, cette présentation n’est qu’un survol des différentes possibilités qui s’offrent à vous. Pour être certain d’être bien renseigné avant de faire votre choix, l’idéal est de rencontrer un avocat ou un conseiller juridique qui saura bien vous expliquer en détails toutes les nuances. Car bien que cette décision ne soit pas irrévocable, un changement de statut en cours de route entraine souvent des frais supplémentaires et bien des papiers à remplir. Ainsi, une bonne recherche avant de vous lancer dans votre aventure entrepreneuriale pourrait vous épargnez bien des tracas et vous faire économiser beaucoup de temps et d’argent.

 

Par Jessy Regnier

 


L'ENTREPRENEURIAT, EST-CE POUR VOUS ?
Chien entrepreneur
Cette question, si certains ne se la poseront peut-être jamais, soit parce que cela ne les intéresse simplement pas ou au contraire, parce que l’entrepreneuriat est dans leur ADN et que c’est clair que c’est ce qu’ils veulent faire… Il demeure que beaucoup de personnes jonglent avec l’idée de se lancer en affaires à un moment ou à un autre de leur vie et se questionnent à savoir s’ils sont faits pour l’entrepreneuriat.
Si cela est votre cas, voici quelques outils pour vous aider à définir vos forces et vos faiblesses et à déterminer si votre profil se rapproche de celui de l’entrepreneur. Évidemment, ces outils sont à titre indicatif seulement, vous pourrez toujours devenir entrepreneur même si les résultats ne sont pas ceux escomptés. Dans ce cas, profitez alors de cet exercice pour faire un bilan personnel et pour mieux vous connaître. Vous serez ainsi en meilleure position pour savoir quelles aptitudes vous devriez développer.
Le premier outil est un questionnaire en ligne de 50 questions qui a été mis au point par la Banque de développement du Canada, « Autoévaluation de l’entrepreneur » : http://www.bdc.ca/FR/articles-outils/boite-outils-entrepreneur/evaluation-entreprise/Pages/autoevaluation-mesurez-votre-potentiel-entrepreneurial.aspx#.UHgbUqPEJfx. Avec ce questionnaire, vous pourrez comparer vos résultats avec une moyenne canadienne établie parmi de nombreux entrepreneurs.
Le second est un questionnaire de 10 questions publié par La presse « PME: êtes-vous fait pour être entrepreneur ? » : http://affaires.lapresse.ca/portfolio/pme/201310/08/01-4697556-pme-etes-vous-fait-pour-etre-entrepreneur-.php. Bien qu’il n’y ait pas d’évaluation de vos réponses, ce test vous permet néanmoins d’en apprendre davantage sur vous-même. De façon générale, plus vous répondrez par l’affirmative aux questions posées, plus votre profil devrait correspondre à celui de l’entrepreneur…
Enfin, rappelez-vous que n’avez pas à être bon dans tout pour devenir entrepreneur. Soyez surtout conscient de vos forces et de vos faiblesses et sachez vous entourer de personnes qui vous sont complémentaires!
Par Jessy Regnier

QUE SIGNIFIE LE SUCCÈS ?
Succès

La notion de succès est très subjective. En effet, chacun a sa propre définition. Avant de vous lancer dans la rédaction de votre plan d’affaires, il pourrait être pertinent de prendre un moment pour déterminer ce que représente le succès pour vous.

Globalement, réfléchissez à vos priorités tant au niveau de votre vie professionnelle que de votre vie personnelle et énumérez les principaux éléments qui, selon vous, correspondent au succès. Tentez d’y répondre de façon spontanée, en vous fiant à votre instinct, à vos rêves et à vos plus grandes sources d’inspiration. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Par exemple, pour vous, cela peut être d’avoir une entreprise qui vous rendra millionnaire et d’avoir beaucoup d’employés ou encore, une entreprise qui vous permettra de vivre confortablement, de travailler de la maison et de passer plus de temps avec votre famille… Tout est possible, il existe plusieurs recettes de succès!

Une fois que vous avez votre propre définition du succès, vous pouvez maintenant établir votre plan d’action à court, moyen et long terme. Fixez-vous des buts et des objectifs que vous pourrez réaliser au cours des prochains jours, des prochaines semaines, des prochains mois et des prochaines années. Rédigez ensuite votre plan d’affaires en gardant en tête vos objectifs pour vous rendre jusqu’au succès!

Enfin, vous pourrez toujours refaire cet exercice au besoin. Au fil du temps et des changements qui peuvent subvenir au cours de la vie, il pourrait être nécessaire de prendre du recul par rapport à votre définition et à la réévaluer selon vos nouvelles priorités.

Alors, qu’attendez-vous pour planifier votre réussite?

Par Jessy Regnier


 

HOOTSUIT, UN ALLIÉ PRÉCIEUX POUR GAGNER DU TEMPS

hootsuit

Pour vous aider dans la gestion de vos différents réseaux sociaux, voici un outil qui vous permettra d’utiliser un seul et même interface pour tous vos comptes: Hootsuit.

La version de base est gratuite et vous permet de gérer jusqu’à trois comptes simultanément. Autrement, la version professionnelle permet notamment, pour quelques dollars par mois, l’accès à un nombre illimité de réseaux et  offre des outils d’analyse pour connaître vos performances.

LE point fort de cet outil? Programmer tout votre contenu à l’avance avec la possibilité de personnaliser vos publications selon chaque média. Ainsi, plus besoin de le faire quotidiennement et de risquer d’oublier une publication importante. Tout peut désormais être planifié à l’avance et paraitra au moment désiré.

 Par Jessy Regnier

 


MÉDIAS SOCIAUX : QUELLES PLATEFORMES UTILISER ?

medias sociaux

C’est connu, l’impact d’une utilisation efficace des médias sociaux peut être énorme sur votre entreprise. Que ce soit pour bâtir une communauté, augmenter votre visibilité, recruter du personnel, interagir avec vos clients ou recevoir des retours sur vos services, la liste d’avantages est longue. Cependant, lorsqu’on se lance dans cet univers, il ne faut pas sous-estimer le travail et le temps que cela peut demander. Pensez-y, certaines personnes se spécialisent dans le domaine et en font leur métier! Ainsi, voici une brève présentation des trois principales plateformes du moment, soit Facebook, Twitter et LinkedIn, et quelques pistes pour vous aider à savoir quelles plateformes utiliser.

Facebook

Il s’agit du plus connu et du plus utilisé des réseaux sociaux. Avec Facebook, le but est de créer une communauté et un lieu d’échange autour de votre projet.

Quelques astuces :

  • Provoquez les interactions : posez des questions, invitez les gens à vos événements, partagez vos projets, vos coups de cœur, des photos, des vidéos et autres…
  • Soyez à l’écoute : prenez connaissance des commentaires, questions et critiques qui vous sont adressés et profitez-en pour ajuster et améliorer vos services.
  • Élargissez votre communauté : plus elle sera grande, plus vous gagnerez en visibilité. Invitez vos amis à partager vos publications et à « aimer » votre page.

Twitter

Très populaire également, Twitter est davantage utilisé pour l’instantané. La formule: des messages concis, de 140 caractères ou moins (communément appelé un « tweet » ou un « gazouilli » en français), publié le plus souvent possible.

Quelques astuces :

  • Diffusez du contenu en temps réel, par exemple lors de vos événements, avec une photo ou un petit vidéo en direct.
  • Publiez fréquemment. Tout va vite sur Twitter, c’est un flux d’information en continu, ainsi pour assurer votre visibilité, publiez plusieurs fois par jour, autrement, vos rares publications passeront malheureusement inaperçues dans cette marée d’informations.
  • Effectuez une veille; c’est-à-dire tenez-vous au courant de l’actualité de vos clients, de vos partenaires et de vos concurrents. N’hésitez pas à « retweeter » (partager) les informations que vous jugez pertinentes, cela contribuera à augmenter votre visibilité et les gens dont vous partagez les informations seront davantage portés à faire de même pour vous! Effet boule de neige garanti!

LinkedIn

LinkedIn est un réseau qui se veut surtout à vocation professionnelle, utilisé pour le réseautage et les relations d’affaires notamment.

Quelques astuces :

  • Adaptez votre contenu à un auditoire professionnel et corporatif
  • Visez à accroitre votre crédibilité et votre notoriété en tant qu’entreprise
  • Participez à des discussions dans des groupes afin de vous positionner comme une référence dans le domaine
  • Cherchez à développer votre réseau de contact

Enfin, le plus important demeure de partager du contenu intéressant et de trouver le juste équilibre dans la fréquence de vos publications afin d’éviter que les gens se lassent et qu’ils masquent vos publications ou pire, qu’ils arrêtent de vous suivre. Assurez-vous aussi d’être constant, mieux vaut peut-être commencer par utiliser au maximum une ou deux plateformes que vous maitrisez bien, plutôt que d’avoir des comptes inactifs sur tous les réseaux.

Par Jessy Regnier 

 


ÉVALUATION DE MES CARACTÉRISTIQUES ENTREPRENEURIALES

 

Le questionnaire Évaluation de mes caractéristiques entrepreneuriales (ÉCE) est composé d'énoncés visant à établir un profil de vos caractéristiques entrepreneuriales pour le comparer aux profils des entrepreneurs, des travailleurs autonomes et de la population en général. L'ÉCE ne comporte en soi ni bonnes ni mauvaises réponses, c'est votre perception qui compte.

Il importe de répondre à tous les énoncés sans exeption pour obtenir votre profil complet. Répondez avec franchise et spontanéité, en indiquant votre degré d'accord avec chaque énoncé. L'ÉCE est calibré pour une réponse spontanée et vos résultats pourraient ne pas vous représenter si vous preniez beaucoup de temps à analyser vos réponses. De 10 à 20 minutes suffisent généralement pour compléter le questionnaire. Votre profil pourrait aussi être déclaré non valide si vous tentiez de projeter une image trop favorable ou trop défavorable de vous-même.

Veuillez répondre sur une feuille de réponses en cochant les cases qui correspondent à votre degré d'accord avec chaque énoncé. 

Télécharger la questionnaire cliquez ici 

Télécharger le solutionnaire cliquez ici 

 

Les droits ont été obtenus par le centre d'entrepreneuriat auprès des éditions de la fondation de l'entrepreneurship.
_________________________________________________________________
___________________
L'ENTREPRENEURIAT EN 10 IDÉES FORTES.
 
Vous rêvez de lancer une entreprise, mais vous ne savez pas si vous avez l’étoffe d’un entrepreneur. Vous vous demandez : faut-il un plan d’affaires ou une formation en gestion?
Dans le cadre d’un webinaire, le directeur général du Centre d’entrepreneuriat ESG-UQAM, Michel Grenier, a répondu aux questions de Randy Ferguson.

 Voir la vidéo: lesdecideurs.ca 


COMMENT ATTIRER DES VISITEURS SUR LE SITE INTERNET DE VOTRE ENTREPRISE ?
 
Pour attirer des visiteurs sur votre site Internet, il faut consacrer autant de temps à sa promotion qu’à sa création.
Tout d’abord, il faut savoir qu’un bon référencement dans les moteurs de recherche a une grande importance sur le trafic et l’achalandage d’un site Internet.  Par exemple, pour être en bonne position dans GOOGLE, il est important d’augmenter son indice de popularité.  Il est possible de le faire en ayant des liens vers notre site sur des sites extérieurs.   On peut donc convaincre des propriétaires de sites majeurs de mettre un lien vers notre site sur leur propre site.  Il faut les convaincre que cet hyperlien sera bénéfique pour leurs utilisateurs. Vous pouvez également communiquer avec des partenaires d’affaires, des fournisseurs et des clients et leur demander de mettre un logo de votre entreprise sur leur site ainsi qu’un hyperlien vers le votre.
Par Julie Beauchamp Martin

 


 

LE SITE DE VOTRE ENTREPRISE : UNE IMPORTANCE CAPITALE 

Le site Internet de votre entreprise est une vitrine sans frontières pour attirer des clients, mais également des fournisseurs et des investisseurs.  Il est donc important que ce site soit accessible et bien conçu.  Un site peu efficace peut faire fuir des clients.  Voici des trucs pour améliorer votre site d’entreprise.

Pour lire la suite: Le site de votre entreprise

Par Julie Beauchamp Martin 

 


 

LE MENTORAT : UNE RELATION BÉNÉFIQUE 

On parle de plus en plus de mentorat dans le monde des affaires.  Est-ce seulement une expression à la mode ou est-ce une bonne avenue pour les jeunes entrepreneurs? 

Le mentorat est une relation dans laquelle un mentor prend le rôle de guide auprès d’un jeuneentrepreneur.  En usant de son expérience et de ses connaissances, le mentor conseille l’entrepreneur, afin que celui-ci évite de commettre certains faux pas.  Il l’aide également à enrichir son parcours professionnel et à prendre de meilleures décisions. Le mentor offre des pistes de réflexion au mentoré et l’aide à identifier des solutions pour ses problèmes.

Pour lire la suite: Le mentorat

Par Julie Beauchamp Martin